Matériaux

Le lit de pied Birkenstock

Le lit de pied Birkenstock est une pâte de latex avec des granules dures et moins dures de liège, cuite entre deux couches de jute et, par dessus, une couche de suède, cela à plus de 100°C pour plusieurs minutes. La légende raconte que les premiers prototypes modernes ont été conçus par Carl Birkenstock, qui les a cuit dans son propre four à la maison!

Liège
100% naturel, biodégradable et recyclable, le liège de Birkenstock provient du sud du Portugal, région qui exporte le plus de liège au monde. Le bassin méditerranéen occidental est d’ailleurs le seul endroit au monde où les forêts de chênes-liège poussent naturellement; au Portugal, ces forêts couvrent 750 000 hectares, c’est-à-dire à peu près 8% de la surface totale du pays.

Regard en profondeur sur le liège
L’essence de chêne-liège est unique au monde, produisant une très épaisse écorce qui pousse spontanément lorsque le tissu couvrant le tronc meurt. L’écorce de cet arbre – dans le langage courant « liège » – est un tissu de liège constamment formé pendant le cycle de vie de ces arbres par suite de l’accroissement constant de la section transversale de leurs troncs et branches. Un seul arbre peut ainsi produire de 100 à 200 kilogrammes de tissu de liège au courant de sa vie. Ce tissu, visible au microscope, est construit de microcellules nécrotiques fermées et d’espaces intercellulaires complètement remplis d’un mélange gazeux presque identique à l’air de l’environnement entourant l’arbre. Dans 1 centimètre-cube dudit tissu il y a plus de 40 millions de ces cellules. Leur composition chimique comprend: subérine (45%), lignine (27%), cellulose et polysaccharides (12%), tanin (6%), cire (5%) et d’autres substances (5%).Légèreté L’air emprisonné dans les microcellules du liège constitue 90% de son volume et environ 50% de son poids, ce qui rend que son poids spécifique est compris dans la plage de 190 à 250 kg / m3. Il est donc un matériau cinq fois plus léger que l’eau, et puisqu’il n’absorbe pas l’eau, celui-ci est pratiquement insubmersible.

Imperméabilité aux liquides et aux gaz Le liège doit cette caractéristique à une présence accrue de la subérine. La teneur en subérine est de 39 à 45% du poids de liège. Cette substance a des propriétés imperméabilisant la structure et également renforce et isole thermiquement cette dernière.

Neutralité et résistance chimique Le liège est chimiquement inerte. Sa structure est non seulement imperméable aux liquides et aux gaz, mais aussi en contact avec eux, ne réagit pas chimiquement et n’est pas soumise à la destruction. Le liège conserve également la neutralité de saveur et le caractère inodore, ainsi qu’il n’absorbe pas les odeurs.

Résistance à la corrosion biologique La corrosion est due aux conditions favorables pour l’humidité et la putréfaction. L’augmentation de la résistance à la corrosion biologique est due, entre autres, à la présence dans sa composition des tanins et à une absence des substances protéiques sensibles à la décomposition. Il conserve également la résistance antifongique et aux moisissures. Ses surfaces etstructures ne constituent pas un milieu nutritif pour les champignons et moisissures, ne créent pas également ceux-ci les conditions pour les colonisations.

Propriétés d’isolation thermique Le coefficient de conductivité thermique de ce matériau est de 0,037-0,040 W / (mK). En plus de cet avantage, il est intéressant de noter la valeur très élevée de la chaleur spécifique. Cette valeur se traduit par une forte inertie thermique du liège. Contrairement aux autres matériaux, il conserve des propriétés d’isolation dans une très large plage des températures. À cet égard, ses propriétés sont beaucoup plus élevées que, par exemple, celles du polystyrène qui évapore sous l’influence de la température élevée. En raison de la faible conductivité thermique, le liège est toujours agréable au toucher, parce qu’il ne laisse pas passer, ni n’absorbe pas la chaleur dans notre corps. Ce matériau a également la propriété de stabiliser la température d’air et de son humidité.

Propriétés acoustiques et anti-vibration Le liège peut absorber de 30 à 70% de sons dans lesgammes de fréquences de 400 à 4000Hz. La structure de liège et sa flexibilité vous permet d’affaiblir simultanément les sons d’air et sons de choc et d’éliminer la zone des ponts acoustiques. Le liège, grâce à sa structure spécifique, absorbe les ondes acoustiques et de vibration (il ne transfère pas des vibrations, mais il les amortit).

La résistance au feu Le liège conserve la résistance au feu Euroclasse E. Toutefois, ce détail dépend de nombreux facteurs. En règle générale, des plaques de liège, en raison de l’inertie thermique élevée, sont ignifuges.

La flexibilité et la compressibilité Les membranes cellulaires du liège sont très flexibles, ce qui les rend compressibles et élastiques, et, une fois la pression enlevée, le liège reprend sa forme initiale. Lorsque le liège est exposée à des forces élevées, le gaz dans ces cellules se comprime, et sa structure réduit son volume. Une fois la pression enlevée, le liège reprend sa forme initiale.

Propriétés anti-électrostatiques La surface de liège n’accumule pas des charges électriques, en d’autres termes, le liège ne s’électrise pas, donc il n’y a pas ici de statique aspirant la poussière. Les surfaces de liège sont donc faciles à nettoyer. Pour les personnes allergiques et les asthmatiques, l’utilisation du liège dans les zones utilisées par eux signifie que le contact avec les allergènes est limité.

Durabilité Le liège est classé parmi les matières organiques les plus durables. Pratiquement, il n’est pas soumis au processus de vieillissement et, malgré les années qui passent, même sans subir une intervention d’imprégnation, il ne perd pas ses propriétés, et même certains environnements les préservent (par ex. eau de mer).

Facilité d’usinage Le liège peut être usiné avec des outils coupants simples et grattants. Il adhère bien aux surfaces inégales car il adapte sa forme. Il a de bonnes propriétés adhésives, le rendant facile à coller sur les différentes surfaces.

Neutralité pour la santé Ce matériau n’est pas nocif pour la santé. Il est non toxique, ni en contact avec la peau ou après son introduction accidentelle dans le tractus gastro-intestinal. Il ne provoque pas d’allergies. Il n’irrite pas des conjonctives de l’œil, des muqueuses nasales et des voies respiratoires.

Respect de l’environnement Le liège est une matière première provenant d’arbres autorégénérants, et donc son utilisation ne porte pas préjudice à l’environnement.
Résistance mécanique Les produits en liège ont une résistance mécanique élevée et une capacité de conserver leurs propriétés mécaniques dans la plage de températures de -80 °C à 140 °C.
Texte provenant de Liège24.fr.


Latex naturel
Le latex naturel sert comme alliage dans la production du lit de pied. Tout comme le liège, il provient d’une ressource renouvelable, étant à l’origine la résine laiteuse que produit l’hévéa, l’arbre à caoutchouc, pour se protéger des bactéries et des champignons. L’hévéa pousse naturellement dans les régions tropicales telles que l’Asie du Sud-Est et l’Amérique du Sud.

Regard en profondeur sur le latex
L’Hevea brasiliensis, l’arbre à caoutchouc, est le plus couramment utilisé pour la production du latex. L’hévéa grandit durant cinq ans avant d’atteindre la maturité, moment où il peut commencer à produire du latex. Il a ensuite une vie économique de 25 à 30 ans où il produit 80 grammes de latex par année; il faut alors faire une légère entaille pour activer les canaux lacitifères qui suintent lorsque la plante est blessée. Le latex, en sortant de l’entaille, coule dans la tasse pendant quelques heures et peut ensuite être récolté. C’est un processus très similaire à la récolte du sirop d’érable! Le latex est en fait composé de microparticules de polymère (30 à 40%) et de protéines 2 à 3%) stabilisées dans une solution aqueuse. Les particules de caoutchouc se présentent sous forme de gouttelettes sphériques contenant le polymère cis-polyisoprène-1,4, enrobées d’un colloïde constitué de protéines, de lipides et de phospholipides.Le latex est un produit irremplaçable en raisons de ses multiples particularités; il est collant (tant qu’il n’est pas vulcanisé), rebondissant, respirant, flexible, très résistant et s’étire presque à volonté. Il est notamment très populaire pour la confection de matelas, où il est considéré comme une alternative naturelle à la mousse mémoire.Le latex naturel a une balance énergétique bien meilleure que celle du latex synthétique obtenu par une transformation du pétrole brut. Il est plus durable, moins odorant et sans risques pour la santé, étant libre de polluants tels que les solvants et les CFCs (chlorofluorocarbures).
Citations provenant de la CNESST et de Wikipedia.

Jute
Le textile de jute fournit une stabilisation ainsi qu’une gestion de l’humidité additionnelles au centre de liège et de latex du lit de pied Birkenstock; la plante de laquelle il provient, le jute blanc, pousse dans des régions tropicales, perpétuellement humides, la principale étant l’Asie du Sud-Est. C’est aussi une ressource renouvelable.

Regard en profondeur sur le jute
La plante Le jute est extrait de l’écorce du jute blanc (Corchorus capsularis) et, dans une moindre mesure, de la corète potagère (C. olitorius). Cette fibre naturelle d’aspect soyeux est surnommée « fibre d’or » en raison de ses reflets. Il s’agit d’une culture annuelle qui prend environ 120 jours pour arriver à maturité (avril/mai-juillet/août). Le jute prospère dans les terres tropicales situées à faible altitude et ayant un taux d’humidité compris entre 60 et 90 pour cent. C’est une culture pluviale peu gourmande en engrais et pesticides. Les buissons poussent d’environ 15 à 20 centimètres avant d’être récoltés à tous les quatre mois. Son rendement est d’environ deux tonnes de fibre sèche par hectare. Le jute est l’une des fibres naturelles les moins chères. Il vient en deuxième position derrière le coton sur le plan des volumes produits comme de la diversité des usages.Avantages pour l’environnement Totalement biodégradable et recyclable, la fibre de jute est respectueuse de l’environnement. Un hectare de jute consomme environ 15 tonnes de dioxyde de carbone et relâche 11 tonnes d’oxygène. La rotation des cultures permet par ailleurs d’améliorer la fertilité des sols au profit de la récolte suivante. De surcroît, le jute ne produit pas de gaz toxique lorsqu’il est brûlé.

Les usages du jute Le jute est une fibre polyvalente qui a comme caractéristique intéressante de pouvoir être utilisé indépendamment aussi bien qu’avec diverses fibres et matières. S’il est de plus en plus souvent remplacé par des matières synthétiques, certains fabricants tirent parti de sa biodégradabilité pour des usages où ces dernières seraient inadaptées. Le jute présente d’autres avantages; bon isolant, il est doté de propriétés antistatiques intéressantes et affiche une faible conductivité thermique; sa capacité de rétention de l’humidité est moyenne.
Texte provenant de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture.


La partie supérieure

La partie supérieure comprend tout ce qui recouvre le lit de pied; elle peut comprendre des matériaux naturels comme des matériaux synthétiques innovateurs et brevetés (les Birko-Flor). La collection Birkenstock végane, notamment, ne comporte aucun matériau d’origine animale – même la couche de suède recouvrant habituellement le lit de pied est remplacée par de la microfibre!

Cuir naturel

Fait de cuir de vache de haute qualité. La finition lisse est durable est facile à nettoyer. Le cuir naturel peut être reconnu par sa surface non-traitée. Birkenstock s’abstient de traiter le grain et toutes autres particularités de la surface.

Cuir embossé

Cuir naturel avec un relief estampé sur le cuir.

Cuir huilé

Fait de cuir de vache de haute qualité. Le cuir huilé semble plus doux et moins reluisant. Il possède une surface durable et résistante à l’humidité et garde une belle apparence à long terme.

Cuir ciré

Fait de cuir de vache de haute qualité, poli et avec une finition cirée.

Cuir laqué

Fait de cuir de vache de haute qualité couvert d’un gloss ou de plastique qui lui donne une finition ultra-lustrée.

Nubuck

Fait de cuir de vache haute qualité, poli d’une façon à le rendre doux et velouteux comme un suède, ce qui donne l’impression d’une surface sans imperfections. Il est plus souple, plus poreux et plus sensible à l’humidité en raison de ses fibres très fines.

Suède

Fait de cuir de vache de haute qualité séparé pour produire une surface douce et épaisse. Le suède est un matériel brut, fibreux et doux; il est très flexible et poreux, lui permettant d’évacuer la sueur.

Laine/Feutre de laine

Isolant naturel, la laine de mérino est chaude, douce et respire bien. Le feutre de laine est dense, garde sa forme et ne moutonne pas.

Birko-Flor®

Le Birko-Flor est un matériau synthétique de haute qualité. La couche supérieure est faite de PVC facile d’entretien (peut être mat ou laqué, on l’appelle alors « Birko-Flor Patent ») qui est doublée à l’intérieur avec une toison synthétique (à base de rayonne) douce et respirable. C’est un matériau très durable qui imite l’apparence du cuir et qui peut être teint en de multiples couleurs.

Birko-Flor® Nubuck

Birko-Flor sans la couche supérieure de PVC, il imite l’apparence et les qualités du nubuck/suède.

Birko-Felt®

Fait d’une mélange de rayonne et de fibres synthétiques, il imite l’apparence et les qualités du feutre de laine.


Merci à Birkenstock pour le matériel promotionnel.