L’Angélaine

download-1

L’Angélaine est une compagnie québécoise qui fabrique vêtements et accessoires à base de fibre de mohair produite par leurs chèvres Angora.  Il y a ainsi deux divisions principales; la chèvrerie et l’atelier-boutique, les deux situées à Ste-Angèle à Bécancour. C’est une belle histoire qui a commencé dans les années 80 avec un road trip de Michèle Hamelin, la propriétaire, au Texas pour aller chercher ses premiers chevreaux à longs poils; L’Angélaine est aujourd’hui un fleuron de l’entreprenariat québécois qui fabrique de magnifiques produits connus à travers le pays pour leurs qualités et leurs bénéfices.

La fibre de mohair

Il ne faut pas se mélanger; bien que semblables en apparence, la laine angora provient du lapin Angora alors que le mohair provient de la chèvre du même nom. Le mohair est comparable à un cheveu par sa texture et ses propriétés; contrairement à la laine, elle ne gratte ni ne pique. Le mohair, c’est une fibre douce, résistante, chatoyante, infroissable, isolante et qui a fait ses preuves, existant au Moyent-Orient depuis 4000 ans.

Regard en profondeur sur le mohair
Le mohair est une fibre provenant de la chèvre Angora, considérée comme une fibre d’origine animale de spécialité. Le terme mohair est dérivée de l’arabe mukhayyar (« tissu de poil de chèvre »), appelée ensuite mockaire en Europe lors des temps médiévaux. Le mohair est effectivement une des fibres textiles les plus  anciennes, produites exclusivement en Turquie pour des milliers d’années avant de se répandre au sein de l’industrie textile européenne au cours du 19ème siècle. Au milieu des années 1800, les troupeaux de chèvres Angora en Afrique du Sud et aux États-Unis se sont élargis après l’importation de boucs du Moyen-Orient. La toison de la chèvre se développe continuellement en boucles uniformes. La croissance est d’environ un millimètre par jour, soit 8 à 12 pouces (20 à 30 cm) annuellement et les animaux sont généralement tondus deux fois par années, chacun donnant environ 2,25 kilogrammes (5 lbs) de toison par tonte. L’élevage contrôlé a permis d’éliminer la plupart des fibres protectives extérieures; seulement un faible pourcentage de poils rugueux et indésirables demeure. La fibre de mohair, comme la laine, est composée principalement de la substance protéinée qu’est la kératine. La structure des fibres est semblable à celle de la laine, bien que la couche externe, appelée l’épiderme, ait environ la moitié du nombre d’écailles trouvées dans les laines fines. Parce que les les écailles sont presque plates, avec peu de chevauchement, la surface de la fibre est assez lisse. Le type de mohair le plus fin, c’est-à-dire inférieur à 26 microns, s’appelle le Kid Mohair et correspond aux deux premières tontes, habituellement vers 6 mois et 1 an. Le classe 2 et 3, soit de 26 à 32 microns, correspondent au mohair des chevreaux de 18 à 36 mois. Le mohair de classe 4 (au-delà de 32 microns) est le mohair d’adultes de plus de 3 ans. Sur une même toison, il est possible de trouver parfois 2 ou 3 classes de mohair différentes selon les parties du corps de l’animal. À la fois durable et résistant, le mohair est remarquable pour son lustre et son éclat qui lui ont valu le surnom de la « fibre de diamant ». C’est une fibre qui répond bien aux teintures naturelles, qui reste chaude l’hiver grâce à ses excellentes propriétés isolantes tout en restant fraiche en été en raison de ses propriétés d’absorption de l’humidité. Le mohair est aussi naturellement élastique, inodore, léger, résistant aux flammes ainsi qu’aux plis, soit infroissable. Il est considéré comme étant une fibre de luxe, au même titre que le cachemire, l’angora ou la soie, et est naturellement plus cher que la laine provenant des moutons.
Citations provenant de Mohair du Pays de Corlay et de l’Encyclopedia Britannica.

Les chaussettes et
socquettes Kidmohair

L’Oiseau Tonnerre tient un des produits les plus populaires de L’Angélaine; les chaussettes et les socquettes Kid Mohair, fabriquées à partir de la douce toison des chevreaux Angora, soit la classe 1, la classe de mohair la plus douce qui soit. La surface extérieure est une gaine de nylon ultra-résistante sur laquelle a été tissé à l’intérieur un bouclé de mohair; elles sont réputées pour leur douceur et leurs propriétés absorbantes, quatre fois supérieures à celles du coton, qui gardent le pied au sec été comme hiver. Conçues pour les pieds sensibles et/ou présentant divers problèmes tels que syndrome de Raynayd, neuropathie, arthrite, etc. Idéales pour la marche, le golf, le vélo, l’alpinisme, parfaites pour le soulier de travail ou comme pantoufles. 75 % Kid Mohair, 25 % nylon.


Merci à L’Angélaine pour le matériel promotionnel et les images.